Ostéopathie – naissance de la discipline

L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui vise à conserver ou à restaurer la mobilité des différentes structures du corps humain. Depuis plus d’un siècle, cette discipline affine ses techniques afin d’aider à soigner plusieurs maux du corps, incluant les douleurs au dos, les problèmes du système digestif, les migraines et davantage. Christine Maillard Ostéopathe vous partage ici les grands moments des débuts de l’ostéopathie. Pour toute question, n’hésitez pas à contacter notre clinique de Saint-Sauveur, dans les Laurentides.

Andrew Taylor Still, 

de médecin à ostéopathe

Après avoir perdu ses 3 enfants en 1864, Still, un médecin du Midwest, commence à douter de la médecine conventionnelle et décide d’approfondir ses connaissances du corps humain et de son fonctionnement.


Il étudie en détail les os, les articulations, les voies sanguines et lymphatiques, le système nerveux, ainsi que l’interaction entre les différents systèmes de régulation du corps. Après 10 ans de recherches, il expose ses idées devant ses confrères médecins et commence à pratiquer ce qui deviendra l’ostéopathie à Kirksville, Missouri.

En 1892, Still crée une école spécialisée en ostéopathie à Kirksville. Puis, en 1897, l’ostéopathie est reconnue légalement en tant que branche de la médecine aux États-Unis. Still a entre autres soigné le président Theodore Roosevelt.

Les 3 principes de l’ostéopathie selon Andrew Taylor Still

L’unité du corps

Tous les systèmes de régulation du corps sont reliés entre eux. L’ostéopathe considère chaque patient dans son ensemble, tant au niveau physique qu’émotionnel. Il ne se contente pas seulement de soulager les symptômes, mais cherche leurs origines.

La structure gouverne la fonction

Si la structure (organe, os, etc.) n’est pas mobile, la fonction (digestion, mobilité, etc.) est perturbée et la maladie peut s’installer. Le mouvement est essentiel à la vie, et un blocage de ce mouvement nuit donc à la fonction. La circulation des fluides comme le sang, la lymphe et l’influx nerveux est très importante pour le maintien du fonctionnement normal du corps.

Le corps peut se guérir lui-même

Still croyait que le corps humain a une grande capacité d’autoguérison et qu’il possède en lui tous les remèdes nécessaires afin de rester en bonne santé. Cette notion, qui s’appelle l’homéostasie, sera reprise plus tard par de grands médecins, comme Claude Bernard et le biologiste Louis Pasteur.

William Garner Sutherland :

étendre les limites de la pratique

Sutherland a repris les principes de l’ostéopathie énoncés par Still et les a appliqués à la boîte crânienne. Élève à l’école de Kirksville en 1899, il a ensuite passé 30 ans à étayer sa thèse sur l’observation et la désarticulation du crâne humain. Il a observé avec précision ses structures biseautées, puis a développé et affiné sa technique de palpation et son sens du toucher. C’est ainsi qu’il a pu élaborer des techniques propres à corriger le mouvement crânien.

Soigner par les mains

L’ostéopathie libère les tissus de l’organisme afin qu’ils puissent accomplir leurs fonctions naturelles.

Obtenez une consultation

Information

Christine Maillard D.O. Ostéopathe

31, rue du Dauphin

Saint-Sauveur, QC Canada

J0R 1R4

Téléphone : 450-227-1083

Courriel : info@osteopathielaurentides.ca

Heures

Service d’urgence en clinique et à domicile

Du lundi au samedi, sur rendez-vous
Service d’urgence à domicile dans un rayon de 20 km

ZONE DE SERVICE

Saint-Sauveur
Laurentides

PARTAGER

Envoyer à un ami

Envoyer l'URL de cette page à un(e) de vos ami(e)s

Création de

Mention legale